2017 Soirée du 21 janvier

Sous la houlette (la houpette ???, je n'sais plus..) de Corinne, notre jeune Présidente, le Pays Basque fut à l'honneur. Nombreux sont ceux qui ont pris à coeur de se métamorphoser en joyeux poulets basquets...Bérets, foulards, drapeaux, jolie décoration de la salle, tout ça dans une bonne ambiance. La déclinaison du repas resta dans le thème : sangria, cassoulat, izarra, fiesta, fromagas, dessarta...Puis vinrent quelques essais de tauromachie ... et quelques pas de danses d'univers incontrolés !!! Chacun se prêta avec bonhomie au jeu des portraits. Faut dire que les convives étaient très très beaux !!! Bon, faut dire aussi que c'est des Franc-Comtois...Allez, je vous laisse aller voir quelques photos dans notre album. A la r'voyotte...

 

2016 A.G. Les Nouvelles du Bureau ....

 Outre nos deux nouvelles entrantes, Elisa et Marine, qui rajeunissent les cadres, Corinne prend du galon ... Elle est promue au mérite et compétences, Présidente de l'association !!! Long règne à notre nouvelle reine... Donc, voici la composition du nouveau bureau :    Corinne, Présidente ; Séverine, vice-présidente ; Elisa, trésorière ; Guy, trésorier adjoint ; Elisabeth, secrétaire ; Annabelle, secrétaire adjointe ; Patrice, Marine et Jean Marie. C'est après le rapport moral et financier que ce nouveau bureau a été élu à l'unanimité. Après le débat, vint l'heure de l'apéro et du repas (jambon à l'échalote et beaujolais nouveau). Moment d'émotion à la remise des cadeaux à Jean Marie et Evelyne pour les services rendus à "Ensemble à Cussey".                                                               Un petit rappel à celles et ceux qui sont adhérents, il n'est jamais trop tard pour cotiser...                               Nouvelles coordonnées de l'assoc. : 15, rue des Frênes, 25870 Cussey sur l'Ognon tél.0381576091 ou 0607117255 mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.                                                                                                                                                                  

Eh oui, cela se passe en 1914...

Suite...Extrait de l'Echo de Cussey-Etuz du 28 juin 1914 :" LA CROIX DU PONT rappelant le souvenir du combat du 22 oct 70 a été brisée le 27 octobre dernier, vers cinq heures du soir. La gendarmerie, prévenue par Mer le Maire, a fait une enquête dont on ne sait pas encore les résultats. On a, du moins, la conviction, sinon la certitude, que cet acte de stupide méchanceté ne doit être attribué qu'à quelques rouleurs, tristes individus qui ne sont pas même français. Le monument est assez sérieusement endommagé; on espère toutefois pouvoir le remettre en place prochainement. C'est assurément le voeu de tout le pays." ... (sans commentaires !!!) 

Suite... Extrait de l'Echo de Cussey-Etuz du 31 mai 1914 ; "POUR ST VAAST. En 1741, le pélérinage à St Vaast fut supprimé par décision archiépiscopale, à raison de certains désordres qui s'étaient passés au pays le lundi de la Pentecôte. Sur ce, 19 notables de Cussey signèrent une pétition réclamant son rétablissement, vu que cette chapelle datait de temps immémorial, était fréquentée par beaucoup de monde venant demander la guérison des oreilles; vu que St Vaast était le protecteur de la paroisse...Les signataires s'engageaient, en corps de communauté, à empêcher danses, jeux, cabarets, bruits et scandales quelconques qui pourraient se produire de la part des étrangers (les gens de Cussey n'ayant jamais eu que conduite irréprochables). La pétition eut le résultat désiré : l'interdit sur la chapelle fut levé." ...L'histoire ne nous dit pas quels étaient ces désordres, qui étaient ces notables, quels étaient ces étrangers, c'est dommage!! Par contre, nous avons toujours su que les Cusseylois étaient irréprochables....

2016 soirée couac...

         Nous nous sommes retrouvés une trentaine pour une humble soirée karaoké !!! Déclinaison de pizzas, boissons diverses, petits fours... et une ambiance festive, familiale, conviviale, fraternelle, sublime (c'est pas moi qui l'ai dit...), originale, mais non frugale, joyeuse, très joyeuse, faite de chants et de pleurs, de douces mélodies comme de fièvres enflammées, de notes bonnes et moins bonnes, enfin, des rires sans ennuis...m'enfin presque, le sol étant glissant!!! Non, non, non, je ne vous donnerai pas de détails supplémentaires...cela reste confidentiel... (quelques photos certes un peu floues, mais qui tenait l'appareil ??? dans notre album)

2015 - SOLSTICE

  Chers parents, Papy et Mamy m'ont emmené à une fête payenne samedi soir. Il y avait beaucoup de monde et les gens se sont arrêtés sous un chapiteau pour se désaltérer qu'ils disaient...Moi, j'y crois pas, il faisait pas si chaud que ça..; bon j'ai pris un coca et j'ai retrouvé des enfants de mon age pour m'amuser. Après on est tous rentré dans une grange, on s'est assis sur des bancs et on a eu droit à du théâtre. J'ai bien rigolé...faut dire que les souffleurs n'ont pas chaumé!!! Au début, c'était une histoire de baguette...de pain...d'orchestre...le boulanger s'emmelait les miches et la cliente les notes et tout le monde a applaudi des deux mains. Puis les grands ont déguoisé avec des histoires d'expertises, pour finir sur des coucheries...d'ailleurs j'ai pas trop compris qui était avec qui...Après c'était un peu comme chez nous quand on reçoit les voisins, y avait des croustillades, des salades et des gâteaux, mais j'ai pas tout mangé, on a préféré aller s'amuser dehors. Y en a même qui ont dansé. Bon, je vous laisse, je commence à avoir sommeil et papy et mamy sont fatigués...  

2016 SOLSTICE

Décidemment, le soleil n'est pas au rendez-vous pour sa fête...C'est bien la peine qu'on lui consacre une soirée, bouh !!! m'enfin, grâce à l'amabilité, la gentillesse de Monique et Babeth, nous avons fait un repli sur la Mécanique, lieu d'accueil, de tolérence, de convivialité, de générosité (etc. car la lithanie est fort longue...). Pour recevoir les convives, un p'tit apéro nous a tous réchauffé. Puis vînt le temps non pas des cerises mais du fabuleux spectacle offert par nos artistes experimentés (Maria et Marie Thérèse en nouveaux visages). Des scénettes qui ont fait le bonheur de tous bien évidemment... Après des applaudissements mérités, un p'tit apéro en guise de félicitations et il est temps de passer à table. Une soirée somme toute ludique (à l'image de notre association!!! là, d'accord, c'est des fleurs qui ne me coûtent pas chères !!!). Et puis, c'est le grand départ pour une nuit réparatrice avec le bonheur pour une dizaine de bénévoles de se retrouver le lendemain pour faire le dernier ménage de nos agapes... (quelques photos d'Elisa et Pascal dans notre album 2016 SOLSTICE et Trombinoscope)

2015 - SORTIE A ROUGEMONTOT

Par une

 belle journée ensoleillée, une forte délégation représentative de notre association s'est rendue à Rougemontot pour un concordat culturel sur l'extraction dans les mines ferrugineuses et la culture des champignons...Reçue avec tous les honneurs par Monsieur le Maire, nous avons passé d'agréables moments tout en découvrant un pan méconnu de notre patrimoine et de notre histoire comtoise. L'exploitation des mines de fer de ce village remonte à année 1830. 15 kilomètres de galeries souterraines (nous ne les avons pas toutes parcourues...) pour en extraire le minerai. On en découvre encore des veines rougeâtres. Après l'arrêt de cette activité, un exploitant loue à la commune cette immense cave d'une température constante pour y implanter la culture des champignons. Celle-ci durera de 1952 à 1986 (champignons de Paris et pleurotes) et les habitants se souviennent des difficultés du travail, des semis, des récoltes, des voitures de fumier pour la fertilisation etc. mais aussi que cela faisait vivre de nombreuses familles. Après un frugal repas (!!!!), nous sommes repartis, toujours avec notre guide, découvrir la grotte de la Beune, la source, la future implantation d'éoliènnes etc. Bon, tout cela n'est qu'un succint aperçu de notre journée et des connaissances engrangées. Merci à Monsieur le Maire et son épouse pour leur accueil. Quelques photos dans notre album.  

2016 MARNAY et CORDIRON

En allant à Compostelle, nous sommes passés par Marnay, non pas Marnay sur Seine mais Marnay la ville, Marnay le Bourg, Marnay sur l'Ognon, quoi !, Marnay la Belle... Reçu avec tous les égards dû à 17 membres éminents de notre confrerie cusseyloise, Angélique, notre non moins éminente guide, nous a fait parcourir rues et ruelles , au lifting et relooking dans un style tout à la fois médiéval et contemporain réussi. Le beau temps étant au rendez-vous, il fut très agréable de contempler et visiter les divers monuments : église, mairie, château, pont sur l'Ognon etc... Tout comme Pesmes, cette cité fortifiée a une longue histoire. Du 12ème siècle à aujourd'hui, Angélique nous a tout expliqué. Eglise St Symphorien,  Hôtel de Santans, les rues de Paysans, les vestiges du vieux château ... tout vaut un petit détours. Ah et puis aussi, un bon petit restaurant où nous avons été très bien acueillis et le repas chaleureux. Après avoir repris nos calèches, nous nous sommes dirigés vers Cordiron. Là, Mer Schultz,(pour contact : 0674493394), le propriétaire des lieux, nous a expliqué l'histoire de cette forteresse dont on retrouve les premiers écrits de 1237. Située sur la route reliant autrefois Dijon à Besançon, elle servit d'élément de défense contre les envahisseurs, mais aussi de gare de péage au moyen-âge, de ferme il n'y a pas si longtemps. Fortement dégradée au fil des temps, la restauration partielle, il y a encore beaucoup de travail à accomplir, permet cependant de visiter la tour, le corps de logis, la courtine , l'escalier à vis etc. Des images plein la tête et un condencé d'histoire copieux, après cette journée, nous n'avons plus eu le courage de repartir sur Compostelle et nous sommes rentrés à Cussey.....

2015-VISITE DE PESMES

pesmes18 pelerins périgrinant pélerine au vent au pays pesmois...Partis en cortège du fort de Cussey (on pourrait plutôt dire de son for...intérieur), tout en longeant la verdoyante et vivifiante vallée de l'Ognon, nous sommes arrivés avec des sourires joyeux et un soleil radieux devant Sieur Pierre, notre guide pour la journée. Eh oui, il nous a fallu une journée pour visiter, écouter, assimiler (pas tout, c'était copieux!!!), photographier la vie et la ville de Pesmes, et, au travers, l'histoire comtoise. Bourg Noble, Bourg Castral, église St Hilaire, nous avons arpenté ses sites , des remparts surplombant l'Ognon avec ses rives argentées au château seigneurial. Nous avons traversé le temps du 10ème au 21ème siècle. Andelot, Chateaurouillaud,Granvelle, Louis le 14ème, Napoléon, De Gaulle et j'en oublie, autant de personnages qui, eux aussi, ont porté leurs pas dans cette cité pittoresque. Merci à notre guide érudit et passionné pour sa gentillesse et qui a su nous subjuguer et nous envoûter. Merci à Sylvie, du restaurant des Jardins Fleuris, pour son acueil, son hospitalité, son repas goutu et son vin goulu...(photos album)

2016 Tarot du 19 mars

Une soirée tarot qui nous réconcilie avec ce sport !!!            44 joueurs sympathiques et réguliers, un arbitre qui nous suit depuis le début, des bénévoles serviables et souriants, une bonne soupe à l'oignon et une assiette bien garnie, de généreux donateurs, des lots de consolation pour tous, rien de tel pour passer une soirée amicale et conviviale. Nos comptes arrêtés (après paiement de tous nos fournisseurs), nous devrions pouvoir reverser nos bénéfices à Semons l'Espoir. Merci donc à tous les participants. Notons la victoire de Jean-Marie Thuilliez avec 1585 points, suivi de Settimio Depaolli. A noter également LENNY, 10 ans, le plus jeune de nos concurents et qui n'a pas démérité...(Quelques photos dans l'album)

De l'histoire de CUSSEY...suite

Aujourd'hui, il pleut, alors j'en profite pour vous communiquer un autre article de ce bulletin de 1912...Les temps changent...

"ST ANDRE - Vers l'an 561, sous Gontran, fils de Clotaire 1er, l'église de Cussey advint en fief à l'abbaye de St Bénigne de Dijon. Elle avait alors deux patrons: St André et St Bénigne. Au 11ème siècle, Albéric, Comte de Bourgogne, fait donation de l'église de Cussey au chapitre Sr Etienne de Besançon. Depuis cette époque, St André reste seul patron. St André est appelé : l'introducteur auprès de Jésus. C'est lui en effet qui amène au Sauveur Simon- Pierre, son frère, qui lui désigne, dans le désert, l'enfant porteur des cinq pains, qui lui présente les étrangers désireux de le voir. Qui pourrait imaginer la longue suite de générations qui tour à tour, dans notre humble paroisse de Cussey, se sont confiées au patronage du St apôtre et par lui furent introduites dans le séjour de l'éternel bonheur? Comme nos ancêtres des siècles passés, acclamons le en ce jour de fête, prions le de garder nos pas dans le chemin du bien, et, à notre heure dernière, dêtre notre introducteur auprès du Christ Jésus."

"Dictons populaires - En février, fossés pleins, greniers pleins. - S'il tonne en février, point de vin au cellier. - A la mi-février, bon merle doit nicher. - A la Ste Aiguotte, moitié de ta paille, moitié de ta paillotte."

Bon, voilà ...Comme quoi, on en apprend tous les jours de nos ancêtres !!!! A suivre...

2016 Repas de février

d1 2Dieu, que les tables étaient finement décorées, un travail d'orfèvre, un goût prononcé de l'art, une délicatesse dans le dressage, une savante harmonie des couleurs, bon, bon, là c'est bon, non ??? Il faut dire que le thême "rouge et/ou noir" a été scrupuleusement respecté par tous et ce fut flamboyant... Après un p'tiot apéro rouge et accompagnements, nous sommes passés à la dégustation d'un immense couscous royal, très goûteux, très fin, très appétissant, très généreux, très festif, très, très, très...(merci à la maison Cottin). Trou comtois, fromages variés, salade, dessert gourmand, café s'ensuivirent...Puis Jean-François (et les autres) nous ont fait une grande démonstration de gymnastique rythmique, une farandole de figures acrobatiques et même d'un passage de témoins (grands gosses, va). A la fin de la soirée, j'étions fourbu....m'a dit Corinne d'un air fatigué... Allez, merci à tous et à la r'voyotte..(quelques photos dans l'album!!!).Prochaine manifestation : concours de tarot le 19 mars ouvert à tous...

De l'histoire de CUSSEY

Mon frère Jacky a retrouvé dans son grenier...un bulletin paroissiale intitulé "l'écho de CusseyEtuz" daté du 24 nov.1912. Il relate, dans un paragraphe, l'histoire de Cussey et je vous le transcris tel que...

"Nous commençons aujourd'hui la publication d'une très intéressante petite brochure publiée par le savant abbé Chatelet, curé de Cussey et membre de l'académie de Besançon.

Vous connaissez tous la charmante vallée de l'Ognon qui réunit dans une fraternelle étreinte deux départements amis. Gracieuse transition entre les montagnes majestueuses qui encadrent le Doubs supérieur et les plaines riches mais un peu monotones de la Saone. Cette vallée abonde en pitoresques échappées, en gais paysages, où se pressent, se mirant dans l'eau, d'innombrabres villages.

C'est dans un de ces sites ravissants qu'est bati Cussey. Elevé en amphithéâtre sur un escarpement et enveloppé dans un vaste repli de la rivière, il forme une sorte de promontoire et de presqu'ile. Sa déclivité sur laquelle se regroupent les habitations, descend vers le Nord-ouest et dissimule leur perspective. Ce n'est qu'après avoir traversé les ponts que l'on peut juger de l'aspect du village. De là, il est vu tout entier et se détache sur les horizons de la vallée, parsemé de villas élégantes que voilent à demi d'épais rideaux de verdure.

D'après Mer Chatelet, le mot Cussey viendrait d'un mot romain: Cusseîum ou Cussiacum qui voudrait dire "Cité de Cussius". Un certain Cussius aurait eu sur le monticule où se trouve le village ou aux environs, peut-être au Chatelard, une villa ou un chateau fort autour duquel se seraient groupées quelques habitations de pêcheurs ou de cultivateurs."

2015-L'A.G.

ag2015

Notre assemblée générale a débuté par le travail ardu de notre trésorière : l'encaissement des cotisations 2016 !!! et avec cinq nouveaux adhérents, il faut reconnaître qu'elle était toute en joie...Carton plein donc pour cette collecte++++ Nous avons poursuivi par un bref apperçu de nos activités 2015, puis par l'état de nos finances. En ce qui concerne nos prévisions 2016, nous souhaitons renouer avec le concours de tarot, si possible en mars, et poursuivre avec notre traditionnel fête du Solstice, marche populaire, soirée avec repas, visite de sites avec repas tiré du sac ou petit resto. Les dates seront définitives lorsque nous aurons l'accord de la Municipalité pour l'utilisation de la salle de convivialité ou lorsque le temps le permettra pour les activités exterieures. L'AG s'est ensuite transformée en lieu d'échange avec un apéro convivial et un repas sous les couleurs du beaujolais nouveau. Merci à tous et aux bénévoles pour cette soirée.

2015 Repas de février

C'est sur le thème d'une soirée en noir et blanc que nous nous sommes rencontrés ce samedi soir. Tout le monde a misé sur une tenue ou en noir, ou en blanc ou en noir et blanc...Jusqu'à la 

décoration de la salle merveilleusement imaginée par Corinne pour nous plonger dans une athmosphère ouatée, propice à la méditation (non mais qu'est ce que je raconte...), avec des éclats où le noir se reflète dans le blanc et bien sûr où le blanc se mélange au noir (alors là, faut que j'arrête ou le blanc ou le noir!!!). Nous nous sommes donc retrouvés une cinquantaine autour d'un repas convivial avec croute aux morilles (miam, miam), filet de canard (coin, coin), et autres diverses victuailles et dives boissons (glou, glou). Bon, allez, je vais me reposer...Merci aux participants et bénévoles et à bientôt.  

2015-LE KARAOKE

Depuis le temps qu'on en parlait, et comme tout vient à point, si, si, si, à point, nous avons eu droit à un tour de champs et de chants...Des voix mélodieuses, envoutantes, ensorcelantes, ennivrantes s'éleverent jusqu'au cieux (là, jm, tu exagères!!). Pas une seule fausse note, pas un seul couac, un unisson parfait, une symbiose quasi-religieuse, une athmosphère angélique, une odeur de vénération, tout juste le temps de manger un ou deux croque-monsieur, tout juste le temps d'avaler un rafraichissant raffraichissement, et de nouveau, c'était le tourbillon des valses à mille temps et autres ritournelles de jeunesse... Une très bonne soirée... 

Nos activités à Cussey sur l'Ognon

Coactique aliquotiens nostri pedites ad eos persequendos scandere clivos sublimes etiam si lapsantibus plantis fruticeta prensando vel dumos ad vertices venerint summos, inter arta tamen et invia nullas acies explicare permissi nec firmare nisu valido gressus: hoste discursatore rupium abscisa volvente, ruinis ponderum inmanium consternuntur, aut ex necessitate ultima fortiter dimicante, superati periculose per prona discedunt.

Homines enim eruditos et sobrios ut infaustos et inutiles vitant, eo quoque accedente quod et nomenclatores adsueti haec et talia venditare, mercede accepta lucris quosdam et prandiis inserunt subditicios ignobiles et obscuros.

Nec minus feminae quoque calamitatum participes fuere similium. nam ex hoc quoque sexu peremptae sunt originis altae conplures, adulteriorum flagitiis obnoxiae vel stuprorum. inter quas notiores fuere Claritas et Flaviana, quarum altera cum duceretur ad mortem, indumento, quo vestita erat, abrepto, ne velemen quidem secreto membrorum sufficiens retinere permissa est. ideoque carnifex nefas admisisse convictus inmane, vivus exustus est.

Cyprum itidem insulam procul a continenti discretam et portuosam inter municipia crebra urbes duae faciunt claram Salamis et Paphus, altera Iovis delubris altera Veneris templo insignis. tanta autem tamque multiplici fertilitate abundat rerum omnium eadem Cyprus ut nullius externi indigens adminiculi indigenis viribus a fundamento ipso carinae ad supremos usque carbasos aedificet onerariam navem omnibusque armamentis instructam mari committat.

Alii nullo quaerente vultus severitate adsimulata patrimonia sua in inmensum extollunt, cultorum ut puta feracium multiplicantes annuos fructus, quae a primo ad ultimum solem se abunde iactitant possidere, ignorantes profecto maiores suos, per quos ita magnitudo Romana porrigitur, non divitiis eluxisse sed per bella saevissima, nec opibus nec victu nec indumentorum vilitate gregariis militibus discrepantes opposita cuncta superasse virtute.

2015 en octobre, la marche...

Samedi 3 octobre, de courageux et téméraires marcheurs sont partis à travers bois sous la houlette d'Agnès. Marche ardue, tempo soutenu, gens fourbus, huhuhu, que n'ai-je pris mon VTT ??? M'enfin, le temps était au beau, ce qui m'a permis de faire la sièste en attendant de monter le ravitaillement avec l'aide de Daniel. C'est ainsi qu'au détour du chemin allant sur Moncley ou Chaucenne, je ne me souviens plus, les randonneurs, Lenny et son copain en tête, se débusquèrent, assoiffés, cherchant leurs souffles, en quête de quelques friandises pour revigorer leurs muscles endoloris... Bien, c'est pas l'tout, mais faudrait-y voir à reprendre la route...

Bienvenue à Cussey sur l'Ognon

Ensemble à Cussey sur l'Ognon

le village des irréductibles Franc-Comtois

Le petit village de Cussey sur l'Ognon, resiste toujours et encore à la morosité !
Rejoignez nous pour continuer la lutte, et offrir à tous les habitants, le bon temps et la bonne humeur.

 

Rendez vous

Aucun événement

Partager

Submit to FacebookSubmit to Google BookmarksSubmit to Twitter