Eh oui, cela se passe en 1914...

Eh oui, cela se passe en 1914...

Suite...Extrait de l'Echo de Cussey-Etuz du 28 juin 1914 :" LA CROIX DU PONT rappelant le souvenir du combat du 22 oct 70 a été brisée le 27 octobre dernier, vers cinq heures du soir. La gendarmerie, prévenue par Mer le Maire, a fait une enquête dont on ne sait pas encore les résultats. On a, du moins, la conviction, sinon la certitude, que cet acte de stupide méchanceté ne doit être attribué qu'à quelques rouleurs, tristes individus qui ne sont pas même français. Le monument est assez sérieusement endommagé; on espère toutefois pouvoir le remettre en place prochainement. C'est assurément le voeu de tout le pays." ... (sans commentaires !!!) 

Suite... Extrait de l'Echo de Cussey-Etuz du 31 mai 1914 ; "POUR ST VAAST. En 1741, le pélérinage à St Vaast fut supprimé par décision archiépiscopale, à raison de certains désordres qui s'étaient passés au pays le lundi de la Pentecôte. Sur ce, 19 notables de Cussey signèrent une pétition réclamant son rétablissement, vu que cette chapelle datait de temps immémorial, était fréquentée par beaucoup de monde venant demander la guérison des oreilles; vu que St Vaast était le protecteur de la paroisse...Les signataires s'engageaient, en corps de communauté, à empêcher danses, jeux, cabarets, bruits et scandales quelconques qui pourraient se produire de la part des étrangers (les gens de Cussey n'ayant jamais eu que conduite irréprochables). La pétition eut le résultat désiré : l'interdit sur la chapelle fut levé." ...L'histoire ne nous dit pas quels étaient ces désordres, qui étaient ces notables, quels étaient ces étrangers, c'est dommage!! Par contre, nous avons toujours su que les Cusseylois étaient irréprochables....

Suite...Extrait de l'Echo de Cussey-Etuz du 28 juin 1914 :" LA CROIX DU PONT rappelant le souvenir du combat du 22 oct 70 a été brisée le 27 octobre dernier, vers cinq heures du soir. La gendarmerie, prévenue par Mer le Maire, a fait une enquête dont on ne sait pas encore les résultats. On a, du moins, la conviction, sinon la certitude, que cet acte de stupide méchanceté ne doit être attribué qu'à quelques rouleurs, tristes individus qui ne sont pas même français. Le monument est assez sérieusement endommagé; on espère toutefois pouvoir le remettre en place prochainement. C'est assurément le voeu de tout le pays." ... (sans commentaires !!!) 

Suite... Extrait de l'Echo de Cussey-Etuz du 31 mai 1914 ; "POUR ST VAAST. En 1741, le pélérinage à St Vaast fut supprimé par décision archiépiscopale, à raison de certains désordres qui s'étaient passés au pays le lundi de la Pentecôte. Sur ce, 19 notables de Cussey signèrent une pétition réclamant son rétablissement, vu que cette chapelle datait de temps immémorial, était fréquentée par beaucoup de monde venant demander la guérison des oreilles; vu que St Vaast était le protecteur de la paroisse...Les signataires s'engageaient, en corps de communauté, à empêcher danses, jeux, cabarets, bruits et scandales quelconques qui pourraient se produire de la part des étrangers (les gens de Cussey n'ayant jamais eu que conduite irréprochables). La pétition eut le résultat désiré : l'interdit sur la chapelle fut levé." ...L'histoire ne nous dit pas quels étaient ces désordres, qui étaient ces notables, quels étaient ces étrangers, c'est dommage!! Par contre, nous avons toujours su que les Cusseylois étaient irréprochables....

Rendez vous

Aucun événement

Partager

Submit to FacebookSubmit to Google BookmarksSubmit to Twitter